INTRODUCTION

SI L'ON NE REPOND PAS A TON APPEL, MARCHE SEUL. MARCHE SEUL... (GANDHI)

**************************************************************************************************************************************************************************************

Commenti in italiano sono graditi
Comments in English are welcome

**************************************************************************************************************************************************************************************

CE BLOG N'AUTORISE PAS LES COMMENTAIRES ANONYMES

**************************************************************************************************************************************************************************************

Membres

2014/05/24

FËTE DES MAMANS

Je voudrais partager ce texte de Jacques Martel qui me touche particulièrement :



Demain, dimanche, sera célébré en France la Fête des Mères et, par cette occasion, je veux offrir mes voeux de bonheur et de joie à toutes les mamans qui, par leur Amour, ont permis à un petit être de venir en ce monde. Et à toutes celles qui n'ont pas eu d'enfants, bonne fête à vous aussi. Car, le temps d'un instant, lorsque je porte mon regard d'Amour sur un enfant, je deviens à ce moment une maman pour cet être. Si je suis une femme et que mon regard d'Amour se porte sur l'enfant intérieur de l'adulte qui est devant moi, alors je suis une maman pour cet être. Rappelons-nous que :
L'Amour est le vrai guérisseur


2014/03/08

VENDREDI 8 MARS 2014 OU L'INNOCENCE DEVASTEE !

  8 mars 2014 :         

avec Julie Gayet
              
     (la vidéo ne dure que 4 minutes) 







Toujours dans le cadre de la Journée de la Femme, pour toutes mes amies Odile, Gabrielle, Marie, Mélanie, Claude, Annick et les autres, ces quelques brins de mimosa car en Italie, où j'ai quand même vécu 10 ans, on offre le 8 mars, du mimosa. 



Pourquoi du mimosa ?

Durant l'hiver 1908, à New-York, les ouvrières de l'industrie du textile firent grève pour demander une amélioration de leurs conditions de travail. La grève dura quelques jours jusqu'au 08 mars, jour où le propriétaire Mr Johnson, bloqua toutes les portes de l'atelier, enfermant ainsi les grévistes avant de mettre le feu à l'usine !!!
Parmi ces femmes se trouvaient beaucoup d'immigrées, dont certaines italiennes, qui cherchaient ainsi à s'affranchir de la misère par le travail. L'incendie fit plus de 120 victimes.

Ce fut Clara ZETKIN, leader socialiste allemande et Directrice du journal social-démocrate allemand "Gleichheit", qui proposa que le 08 mars soit dédié chaque année à la Journée Internationale de la Femme en tant que journée de lutte internationale pour rappeler au monde le tribut payé par les femmes dans leur lutte contre l'exploitation et pour l'émancipation sociale. Le but est de diffuser, soutenir et transmettre, de génération en génération et dans le monde entier, le grand idéal de l'émancipation des femmes.





Clara ZETKIN  et  Rosa  LUXEMBOURG


En 1946, l'UDI (Union des Femmes Italiennes), en préparant la première fête du 08 mars de l'après-guerre, décida de chercher une fleur qui puisse être le symbole de cette journée féminine. Le choix se porta sur le mimosa, cette très belle fleur jaune qui fleurit justement en cette période et qui est facilement repérable. Sur le plan symbolique, le jaune exprime parfaitement la vitalité et la joie et représente également le passage de la mort à la vie, rappelant ainsi les femmes qui se sont battues pour la naissance d'un monde juste.

C'est ainsi que, depuis 1946 en Italie, le Mimosa est devenu la fleur-symbole des femmes et du 08 mars. C'est un don symbolique que les hommes font aux femmes mais qui s'offre également entre femmes.
Le mimosa est devenu un symbole fort que l'on retrouve partout en Italie à l'occasion du 08 Mars.

2014/02/11

UNE PORTE SUR L'INVISIBLE



Dans notre monde si matérialiste, il est parfois des êtres différents dont l'histoire mérite d'être contée.
C'est le cas de Jocelyne FENEYROL.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

..... il était une fois trois soeurs qui se prénommaient, de l'aînée à la cadette : Jocelyne, Lilyane et Christiane.
Leur famille vécut au Maroc d'abord et, plus tard jusqu'à aujourd'hui, dans le Midi de la France.
Elles reçurent une éducation complète et savaient tout faire en plus du programme normal : dessin, peinture, piano, danse classique, cuisine, couture sans compter natation, gymnastique et athlétisme. Je souligne à ce sujet que Jocelyne fut, en 1953, Championne du Maroc en Gymnastique.

                                Jocelyne               Christiane              Lilyane 
                                                       (et leur maman)

1953 fut aussi l'année où Lilyane disparut à l'âge de 16 ans à la suite d'une leucémie, difficilement curable en ce temps-là.
Il ne fut plus question de jouer du piano dans ce foyer... L'instrument fut vendu, Jocelyne et Christiane n'avaient de toute façon plus le coeur à jouer...

Puis les deux soeurs ont fait chacune leur vie, mari, enfants, petits-enfants quand, enfin, l'heure de la retraite a sonné.
C'est alors qu'en l'an 2000, Jocelyne a été l'objet d'un événement irrationnel qui a changé sa vie et celle de son entourage.

Un peu la mienne aussi car mon père avait épousé leur maman en secondes noces. 


I
                                                          à  IMLIL  dans  le  Haut-Atlas

D'ailleurs, l'été dernier, en août 2013, à la veille de mon anniversaire, Jocelyne recevait ce message de Lilyane à mon intention dont voici un petit extrait :
"Ma petite Denise [Giulia est mon second prénom], je t'ai connue petit bébé et tu étais si mignonne avec ton petit chapeau blanc. Tu étais si belle que tu ressemblais à une petite poupée sortie du magasin de jouets et je ne pensais pas que tu allais rejoindre notre famille."


 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Revenons à Jocelyne puisqu'elle est la protagoniste de l'histoire. C'est donc cet événement irrationnel qui l'a conduite, entre autres, à écrire ce livre intitulé "DE L'OMBRE A LA LUMIERE" en 2 tomes.

"Ceci n'est pas un roman, c'est un témoignage de plus réclamé par ma soeur Lilyane partie dans l'au-delà en 1953 à l'âge de 16 ans.
Messagère du Monde de l'Invisible, Lilyane me charge de fournir, après d'autres "Envoyés", quelques preuves irréfutables de ce monde à la fois si proche et si éloigné de notre société actuelle, recouvert par un voile d'occultation permanente" (tome 1 - avant-propos).


Vous en saurez davantage en cliquant  ICI.

Si le sujet vous intéresse, Jocelyne FENEYROL va donner sa première conférence le dimanche 9 mars 2014 à 15 h au Théâtre Municipal d'ORANGE (84). Il y sera question de son témoignage "DE L'OMBRE  A  LA  LUMIERE" en 2 tomes où, en plus du texte (de nombreux messages), vous trouverez des dessins médiumniques porteurs de messages. Un petit film sera également projeté qui illustrera la façon dont prennent naissance ces dessins...



* "JOLICRI" :  c'est le début des prénoms respectifs des trois soeurs. Leur maman aurait bien aimé donner ce nom à leur maison mais le sort en a décidé autrement...
J'ai voulu le rappeler ici car dans cette "aventure", en fait, ces soeurs sont toujours au nombre de trois !!! Jocelyne bien sûr, Lilyane son guide spirituel et Christiane qui assiste Jocelyne dans ses travaux de recherche.
D'ailleurs, dans le tome 2 (non encore paru à l'heure où j'écris ces lignes), figurera un dessin médiumnique qui les représente toutes les trois. Mais désormais c'est Lilyane qui est la première, tout en haut, puis vient Jocelyne, enfin Christiane.

2013/07/14

LE CHANGEMENT.....

C'EST  MAINTENANT !!!!




2 petits textes découverts hier et que je partage avec qui passera par là, chacun suivi d’une illustration musicale


1 - CADDY (Eileen).- La petite voix. Méditations quotidiennes.- éd. Le Souffle d’Or
13 juillet : « Beaucoup trop d’âmes perdent du temps et de l’énergie à accuser tout le monde pour ce qui ne va pas dans le monde, au lieu de reconnaître qu’elles peuvent y faire quelque chose quand elles commencent par elles-mêmes. Commence d’abord par mettre en ordre ta propre maison. Lorsqu’on jette une pierre dans un étang, les rides de l’eau vont s’élargissant. Mais elles partent de cette pierre : elles partent de ce centre.
Commence par toi-même ; puis tu peux irradier paix, amour, harmonie et compréhension vers toutes les âmes autour de toi.  Agis maintenant. Tu aspires à voir un monde meilleur, alors fais quelque chose dans ce sens, non pas en montrant les autres du doigt mais en regardant en toi, fouillant ton cœur, redressant ce qui ne va pas en toi et trouvant la réponse en toi. Alors tu peux avancer avec autorité  et être d’une aide réelle pour tes voisins et pour toutes les âmes avec lesquelles tu entres en contact. Le changement commence par l’individu, puis se répand dans la communauté, la ville, la nation et le monde.


Des Ronds dans l'Eau
par Françoise Hardy



2 - SCOTT (Cyril).- La Musique. Son influence secrète à travers les âges. – éd. de la Baconnière
p. 134 : « Il ne faut pas oublier non plus que les créations subtiles de la musique, c’est-à-dire les couleurs et les formes qu’elle imprime sur le plan des émotions, demeurent pendant un certain temps après que les sons réels ont cessé. Autrement dit, le contenu émotif de la musique – que l’on n’entend plus – continue de poursuivre son œuvre pendant un temps plus ou moins long et dans un certain périmètre. Cela se passe un peu comme lorsqu’on jette un caillou dans un étang. Bien que le caillou soit petit par lui-même, les ondes qu’il dessine sur la surface de l’eau s’étendent plus loin. De plus, s’il se trouve un fétu de paille flottant à quelque distance, il sera bientôt touché et agité par ces ondes après un espace de temps qui peut être appréciable. C’est la même chose qui s’applique aux effets subtils de la musique, mais à une échelle beaucoup plus grande. »



Les Moulins de mon Coeur
par Michel Legrand



     



2013/06/23

SOCIETE MALADE

Bonjour.

Giulia se fait désirer depuis quelque temps...   santé et manque de temps, passons. 

Je reproduis ici un texte assez récent de 
Gérard CHAROLLOIS (juge à la retraite) que j'ai eu l'occasion de rencontrer à Alès lors des manifestations anti-corrida des 11 et 12 mai 2013.


SOCIETE  MALADE,  
QUE FAIS-TU  DE  TA  NATURE ?

Le samedi 14 septembre prochain devrait voir le premier rassemblement spécifiquement contre la chasse, mort loisir, devant le Ministère de l'Ecologie.
Sans doute faudra-t-il énergie et persévérance pour secouer la torpeur d'une société anesthésiée, nombriliste, étriquée en ses préoccupations.
Les cortèges des adeptes des monothéismes obnubilés par la sexualité des autres, le silence des médias face aux conséquences désastreuses d'un printemps hivernal sur la reproduction de la faune en particulier des oiseaux insectivores, la bassesse éthique des dirigeants d'aujourd'hui comme d'hier devant le lobby des tueurs agréés, l'indifférence de beaucoup devant l'agonie de la biodiversité, les commentateurs psalmodiant le culte de la croissance quantitative, l'absence de toute politique généreuse d'ouverture sur une solution de secours, tout concourt à la grande catastrophe: l'anéantissement du vivant.

Ce printemps Français n'a rien de chantant, d'éclairé, de doux, de bienveillant, d'hédoniste, d'enthousiasmant.
La ringardise, l'obsession de l'argent, la dureté de l'économie omnipotente plombent le moral bien davantage que la pluie qui prodigue aux nappes, forêts et sources, l'eau indispensable à la vie.

L'écologie, la protection de la nature, la reconnaissance des droits des animaux n'émergent nulle part dans le vacarme médiatique encombré de frivolité quand ce n'est pas du fracas des affrontements criminels suscités par des appartenances identitaires fondées sur des mythes.
Devant des communautés dressées les unes contre les autres en présence, dans ce pays, de débats invraisemblables dans leur ringardise, il nous semble souvent vivre dans une ténébreuse préhistoire.

Une mutation nous sépare de ces hommes qui, là-bas, s'entre-tuent pour des billevesées et ici maltraitent la vie sous toutes ses formes et se mobilisent pour des querelles étrangères à tout esprit éclairé.

Ces hommes, là-bas, vénèrent des chimères aux noms desquelles ils tuent ou ils meurent.
Ici, ils s'excitent vainement, moutons enragés bêlant à l'unisson leur propre malaise.

Nous, biocentristes, dans la censure médiatique, militons pour un objet bien réel, palpable, présent, merveilleux et fragile, si digne d'amour et si maltraité: le vivant !

Quelle société minable que celle où un mariage de gens de même sexe crée une émeute mais qui se désintéresse du fait que les hirondelles ne se reproduisent pas cette année !

Quelle époque lamentable qui voit des peuples se massacrer pour des différences de dogmes mais qu'indiffèrent les actes de cruauté perpétrés quotidiennement à l'encontre des animaux !

Qu'ils sont fautifs ses dirigeants politiques qui ne font rien pour sauver la nature préférant servir les intérêts des promoteurs en "assouplissant les règles d'urbanisme et en flattant les chasseurs"!

Le blaireau acculé dans son terrier, mordu par les chiens, extrait après plusieurs heures d'agonie par des pinces métalliques et ainsi achevé n'émeut nullement les traditionalistes et pas davantage les humanistes anthropocentristes qui, présentement au pouvoir en ce pays, ne font pas le moindre geste pour apaiser la souffrance animale et protéger la nature.

Ils se veulent même aussi proches des chasseurs que leurs prédécesseurs réactionnaires.

Ils ignorent qu'une vie réussie est celle qui ajoute du plaisir à autrui et lui retire de la souffrance.

Alors, si les dirigeants se montrent médiocres, si des foules se mobilisent pour des combats obscurantistes, si les vieilles idéologies perverses perdurent à endeuiller la terre, faut-il déprimer ?

Non, des hommes de mieux existent et l'essentiel sera la fin.
Or, elle ne peut pas manquer d'être bonne.

Soit la cupidité, la cruauté, la haine l'emporteront et l'humanité s'éliminera par ses tares ayant pour noms violence et voracité insatiable, élimination opportune pour la planète et l'aventure de la vie : bon débarras !

Soit, surmontant ses tares, accédant à un nouveau comportement, l'homme cessera d'être cette brute débile qu'il est encore si souvent et se réconciliera avec la communauté du vivant. L'espèce n'aura pas été une impasse évolutive.

Pessimisme ou optimisme : à vous d'opter et, ayant opté, d'agir! 


Gérard CHAROLLOIS
CONVENTION VIE ET NATURE
MOUVEMENT D'ECOLOGIE ETHIQUE ET RADICALE
POUR LE RESPECT DES êtres vivants et des équilibres naturels












2013/03/31

LA GRENOUILLE, C'EST VOUS ET MOI !


"Le monde n’avance que grâce à ceux
qui s’y opposent" (Goethe)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Nombre d'entre vous connaissent cette vidéo (à la fin du post) car elle a beaucoup circulé depuis au moins 2 ans sur le Net.


Grenouille  insouciante



Nos dirigeants, pas meilleurs que ceux d'hier ou d'avant-hier, tous à la solde des grands financiers, nous mènent à notre perte. 


"C’est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution demain matin" (Henry FORD dans les années 30)


Sans que cela ne choque ou n'indigne la plupart des individus, par ignorance ou par indifférence.

Ils ne peuvent rien ? La grande finance est la plus forte ? C'est ce que je pense. Alors, à quoi sert de maintenir des politiques qui ne servent à rien...?!


Le problème est que, personnellement, je ne vois  PERSONNE ayant le courage de leur tenir tête aujourd'hui ni demain. Un jour peut-être émergera quelqu'un de valable...

Surtout que certains journalistes n'ont plus beaucoup d'éthique non plus.

J'avais juste envie de vous remettre en mémoire cette vidéo de l'allégorie de la grenouille car tout danger n'est pas écarté, loin s'en faut.


Pour voir la vidéo, cliquez ICI







2013/03/03

ETRE OU NE PAS ETRE......VEGETARIEN ?



                             photo Internet

AU MOINS, MANGEZ FRAIS ET DE SAISON ET ABANDONNEZ TOUT PRODUIT INDUSTRIEL SOUS PRETEXTE QUE VOUS N'AVEZ PAS LE TEMPS.




          Le sujet est tabou, même si de moins en moins : manger de la viande n'est plus obligatoire. Il y a très longtemps que je souhaite aborder le sujet mais il me semblait que tout avait déjà été dit et très bien dit. 
          Aujourd'hui, avec les scandales qui ne cessent de défrayer la chronique de l'Agro-Alimentaire dans toute l'Europe, l'occasion m'a semblé trop belle pour ne pas apporter ma petite pierre à l'édifice. 

1) Tout d'abord, je vous invite à lire dans l'encadré ci-dessous, les propos du colonel de gendarmerie Thierry Bourret reportés dans le dernier numéro de Que Choisir n° 512, page 5 :


Il y a un an, le colonel Thierry Bourret, alors à la tête de l’OCLAESP (Office Central de Lutte contre les atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique), faisait part au magazine Que Choisir de ses craintes (QC n°500). « Avec la crise, j’ai peur que les fraudes alimentaires ne progressent, et spécialement dans le milieu de la viande, secteur où les gains peuvent être importants », indiquait l’officier de gendarmerie. Des fraudes qu’il classait en trois catégories : « Il y a les infractions d’opportunisme, le chef d’entreprise qui se rend compte que ses frigos sont tombés en panne mais commercialise leur contenu, pas vu pas prix. Ensuite, il y a ceux qui se mettent hors la loi pour accroître leurs profits. S’ils sont pris, ils disent que le manquement était accidentel alors qu’il est récurrent. Enfin, vous avez le crime organisé qui a compris qu’il pouvait gagner beaucoup sans craindre de lourde peine. » Pour illustrer son propos, Thierry Bourret citait l’action des carabiniers italiens. Ils venaient, au moment de l’entretien, de démanteler un réseau qui écoulait de grosses quantités de faux jambons de Parme.



2) Bien, édifiant n'est-ce pas ? Il ne faut pas s'étonner. Maintenant, je vous propose une vidéo où vous allez découvrir Philip WOLLEN, de nationalité australienne; il a, entre autres fonctions, été vice-président de la Citizen Bank (pas de quoi cependant me réconcilier avec les banquiers!).

Please, prenez un peu de votre précieux temps pour la regarder, j'ose penser que cela ne vous laissera pas indifférent!!! Il traite des droits des animaux, de l'éradication de la viande dans nos assiettes et de l'impact de la viande (famines, environnement, santé...). Version sous-titrée en français.

Je signale également "the english version" que j'ai trouvée sur le blog de Vincent GALIANO.

3) Bien sûr, chacun est libre. Cependant que nul ne songe à dire, comme on l'entend si souvent, que les plantes crient et souffrent, à ce sujet voir le commentaire de Vincent Galiano lui-même : 


"La conscience naît d’un système nerveux centralisé, ce que les plantes ne possèdent pas.  Aujourd’hui l'on sait, du moins ceux qui y travaillent et que ça intéresse, que 99% des différences annoncées entre « l’homme et les animaux » (une idiotie, déjà, car l’homme est un animal) sont fausses. Par ailleurs, à partir du moment où l'on considère le racisme comme un mal, et que les forts n’ont aucun droit sur les faibles, il est normal et naturel de considérer le spécisme comme un mal encore plus grand. D’ailleurs, si vous connaissez un peu la loi, vous savez que l'’on triche juridiquement pour pouvoir faire autant de mal aux autres espèces animales et je vous invite à regarder le film  EARTHLINGS (le « Nuit et Brouillard » du 21ème siècle). Je pensais comme vous à une époque, j’ai pris le temps de réfléchir et d’arrêter de croire aux mensonges imposés par le traditionalisme, la religion etc, et je suis arrivé aux mêmes conclusions que Léonard de Vinci, Einstein ou encore Bill Clinton. Le spécisme est un mal à combattre, et ceux qui ne font rien suivent le même raisonnement que ceux qui battaient les noirs,ceux qui mettaient les juifs dans des camps, ou ceux qui battent les femmes".

En 2005, EARTHLINGS a été présenté en première vision au festival du film d'Artivist, (Prix du meilleur film  documentaire), suivi du festival international du film de Boston, (où il a remporté la plus haute récompense) et, plus récemment, au festival du film de San Diego, (meilleur film documentaire ainsi que la récompense humanitaire à Joaquin Phoenix pour son travail sur le film). Un film qui dérange... Déconseillé aux moins de 16 ans - âmes sensibles s'abstenir 




                               photo Internet







2013/01/12

NATHALIE NICAUD : UNE FEE EN ASIE CENTRALE


Ce post arrive un peu tard mais un mail vient de m'en informer seulement maintenant : pouvoir le publier 2 ou 3 jours après Noël aurait été l'idéal. Mieux vaut tard que jamais.

Nathalie  NICAUD,  soprano colorature
(une exclusivité pour les lecteurs de ce blog)



    photo Armée de l'Air                                                                                            D. Blanchet/EMA.com



Je suis depuis quelque temps la carrière peu commune de cette soprano de talent (cf mes publications sur ce blog notamment la dernière datant de 2010).  Consultez cet ancien post, vous comprendrez mieux pourquoi notre diva est allée en Afghanistan. 

Un rêve devenu réalité…


"Arrivée dès 8 h du matin sur le sol de Kaboul, tout s’enchaîna beaucoup trop vite…
Gilet pare-balles, voiture blindée, militaires armés, grande sécurité déployée pour le trajet jusqu’à la base de Warehouse où j’allais pouvoir décorer l’autel de l’église (une grande tente) pour la messe de Noël le soir même !..."

Voici ce que j'ai trouvé sur le site de l'Armée de l'Air :




À l’occasion des fêtes de Noël, l’amiral Édouard Guillaud, chef d’état-major des armées (CEMA), a rendu visite, du 24 au 25 décembre 2012, aux unités et aux détachements français déployés sur le théâtre afghan. Nathalie Nicaud, commandant de la réserve citoyenne de l’armée de l’air, a accompagné le CEMA lors de ce rendez-vous à Kaboul.
À peine arrivée en Afghanistan, elle s’est rendue sur le camp de Warehouse pour décorer l’autel de l’église. « J'avais apporté de France de belles roses, du sapin et une étoile lumineuse, tout de blanc et d'argent, pour une nuit pas comme les autres où le Divin Enfant allait naîtrerelate Nathalie Nicaud. De petits anges étaient déposés sur les bancs, petits détails pour une nuit remplie d'étoiles... »
En début d’après-midi, elle a été conviée à faire le tour des crèches avec Monseigneur Luc Ravel, évêque aux armées, pour désigner le lauréat du concours. «Cette tâche était vraiment difficile car chacun y avait mis tout son cœur et cela me paraissait bien injuste de n'en désigner qu'une ! », confie-t-elle.
Le reste de l’après-midi a été consacré à une répétition des chants de Noël avec quelques volontaires au sein de l’église.
Lors de la célébration de la messe de minuit, sous la grande tente, elle a interprété avec beaucoup d’émotion le Panis Angelicus de César Franck lors de la communion, suivi de l'Ave Maria de Philippe Rombi.
Des Croates et des Portugais ont également animé cette cérémonie religieuse. L’office terminé, place au dîner de Noël en compagnie de militaires français. Après une allocution du CEMA, une minute de silence a été observée en hommage à tous les soldats morts sur le théâtre afghan.
« Je me suis engagée dans une salle au milieu d’une centaine de soldats. J'étais tout simplement heureuse, joyeuse d'être avec eux, de partager ce momentse souvient-elle. J'ai chanté un air de Vivaldi dans un grand silence puis, bissée, j'ai interprété un air d'Offenbach plutôt rigolo puisque j'imitais la Pocharde. »
En cette nuit de Noël, Nathalie Nicaud a réalisé son rêve d’enfant de servir sa patrie comme ambassadrice lyrique auprès des militaires déployés en Afghanistan. Elle leur a apporté réconfort, joie, courage et émotion.



Nathalie Nicaud a beaucoup de talent, non suffisamment reconnu selon moi. Mais elle va son chemin sans se soucier de gloire outre mesure et c'est ainsi qu'outre quelques concerts, elle fait beaucoup d'événementiel. 

Pour la soutenir, renseignez-vous auprès de l'Association
Montpellier Diva : assomontpellierdiva@aliceadsl.fr 

Voir également son site.




2012/12/30

UN TRIO IMAGINATIF

Elio (qui a eu l'idée) - Carla (qui a écrit les deux poésies) - et moi (qui les ai interprétées)


A la demande d'Elio, j'ai enregistré deux poésies de Carla Colombo dont il est fan. Si cela vous amuse d'écouter ma voix, cliquez ici, jusqu'à la fin du post qu'Elio a publié.

Il semble que la chose ait plu à Carla car elle m'a envoyé cette encre de Chine dessinée de sa main pour me remercier. Sympa, non ?




Au verso :

Eh oui, Carla Colombo a plusieurs cordes à son arc : elle écrit des poésies mais elle peint également. Elle organise même sur son blog des expositions consacrées à d'autres peintres de la blogosphère. Elle a plusieurs blogs, en voici un : cliquer ici.

Suivent deux tableaux de Carla Colombo que je me suis permis d'emprunter sur son blog :





Ce post est probablement le dernier de l'année 2012. 
J'ai déjà remercié Carla personnellement mais je tenais à le faire également ici, voilà qui est fait, in extremis...

J'en profite pour renouveler mes voeux - wishes - auguri les plus sincères pour 2013 à vous tous, mes amis et complices de la Blogosphère.

A l'année prochaine !


2012/12/24

TOMMY JOHNSON


UN  JOYEUX  NOËL  ET  UNE  HEUREUSE  ANNEE  2013    
A TOUS  MES  FOLLOWERS! 

Vous vous attendiez à quoi ? Un sapin, des rennes, une crèche, un Père Noël....?!? Vous l'avez si bien fait, inutile d'en rajouter....
Aussi, je vous invite à regarder cette vidéo époustouflante.
J'espère que Tommy Johnson appréciera ce modeste hommage à son talent.




A très bientôt en 2013!